Projet

En 2008, nous avons pensé à un projet unique en son genre: construire une crèche et en garantir l’accès aux enfants nés dans un bidonville de la Medina (**), quartier populaire de Dakar au Sénégal (*), et à des enfants nés dans des familles plus aisées de façon que tous y grandissent ensemble. En 2009 l’école a débuté avec deux enseignants, un assistant et un directeur et a accueilli 32 enfants. Pour eux, un programme éducatif complet: compétences psychomotrices, activités graphiques et logico-mathématiques, travail manuel, histoires, jeux, initiation à l’hygiène.

UN RÊVE DEVENU RÉALITÉ

Le projet a grandi d’année en année: les inscriptions ont augmenté et nous avons recruté un nombre croissant d’enseignants. Chaque jour nous garantissons à chaque enfant un déjeuner complet et deux goûters. Pour donner une continuité au parcours scolaire nous avons progressivement créé l’école primaire, nous avons ajouté des cours supplémentaires (arabe, anglais, informatique et musique) et un enseignant auxiliaire pour les enfants atteints de certaines pathologies. Nous avons acheté et rénové une villa pour y accueillir le jardin d’enfants et l’école maternelle réduisant ainsi les coûts de location.

UN FUTUR DIFFÉRENT EST POSSIBLE

Notre objectif pour les années à venir est de rendre l’école financièrement autonome en créant un circuit économique avec création d’entreprises et d’emplois qui renforcera l’économie locale et permettra des bénéfices entièrement dédiés au bon déroulement du projet. Pour cela nous devons atteindre trois objectifs principaux:

  1. acheter une maison pour l’école primaire (pour annuler les frais de location);
  2. créer de petites entreprises dont les bénéfices vont supporter les couts du projet;
  3. trouver un soutien financier nécessaire pour atteindre l’autonomie de l’École Unautremonde (***).

Une autre école, un autre monde est possible.

L’École Unautremonde fonctionne grâce aux bénévoles de l’Association Monde Uni au partenariat avec la société Unautremonde Sarl de Dakar et à l’association Fabbrica Utopie de Milan en Italie.

(*) Au Sénégal, l’enseignement obligatoire comprend 6 années de classes élémentaires et 4 années de classes secondaires, précédées de 3 années d’éducation préscolaire. Le taux d’analphabétisme atteint 59,8%. En outre 45% des enfants ne sont pas déclarés à la naissance et ne peuvent pas être inscrits dans les écoles publiques. Beaucoup d’enfants ne vont pas à l’école en raison de la pauvreté, de la discrimination, de l’analphabétisme ou de l’ignorance des parents.

 

(**) Dans le quartier de la Médina de Dakar, deux réalités très différentes coexistent: des familles riches d’une part, des familles très pauvres de l’autre vivant dans des milieux dégradés, les bidonvilles. Bien que spatialement très proches, ces deux réalités vivent à distance. Les bidonvilles de la Médina sont principalement habités par des mères seules qui pour gagner leur vie, travaillent dur en lavant les vêtements des familles riches, souvent aidées par leurs propres enfants.

 

(***) Jusqu’en juillet 2016 l’ensemble de ce projet s’appelait Garderie Unautremonde. Avec l’achèvement du cycle primaire en octobre 2016, nous avons changé le nom en École Unautremonde mettant à jour le logo et tous les outils de diffusion (site internet, facebook et brochures).